Envie de participer ?

La Mayenne à la Pentecôte

Publié il y a 2 mois par

Huit rameurs ont participé à la sortie qui consistait à descendre la Mayenne de Laval à Angers en 3 étapes , ceci en alternant l'aviron et le vélo car la rivière navigable pour le tourisme est aussi longée par la "vélofrancette", piste cyclable établie sur l'ancien chemin de halage.

La remorque a été chargée le vendredi, on a réussi à caser la yolette Liteboat et 5 vélos ! , la ligue de Normandie nous a loué  son fourgon 9 places et  samedi un départ dès 6 H 30 nous a permis une mise à l'eau vers 11 H au ponton du club de Laval. 

L'étape vers Chateau-Gontier était longue de 37Km avec 14 écluses à franchir, les cyclistes ouvraient la voie mais à cette époque des éclusiers(ères) tiennent les installations qui ont surpris par leur modeste taille. Un bateau d'aviron doit rentrer en partie ses pelles pour pouvoir  y manoeuvrer. Le barreur doit veiller au grain pour franchir les ponts, suivre le chenal navigable, repérer les entrées d'écluses. Un bel orage a douché l'équipe vers 16H et s'est rapidement éloigné, heureusement car les écluses craignent la foudre et sont fermées si l'orage les survole.

Le ponton du club de Chateau-Gontier nous a permis de débarquer et ranger le bateau sur la remorque pour passer la nuit au camping municipal, très bien équipé, où on a dormis samedi et dimanche. La bière et le rosé étaient au frais pour en user sagement, l'équipe très motivée sportivement ne voulait pas compromettre ses résultats...

Le dimanche, avec le retour du soleil et l'expérience de la veille les 37Km et 8 écluses ont été bouclés facilement entre Chateau-Gontier et Lion d'Angers, avec une escale cafés dans le beau village de Chenillé Changé.

Enfin lundi départ de Lion d'Angers et fin de balade au Club d'Angers vers 13H après 27 Km et 4 écluses et retour à Caudebec vers 17 H. Les têtes pleines de belles images et de bons souvenirs, l'alternance de l'aviron et du vélo a séduit tous les participants prêts à renouveler ce type de sortie.

toute l'association

Commentaires